BLOG DE NATATION

Catégories

L’Officiel de la Franchise : “Swim Stars, la franchise en nage libre”

0
1293
swimstars-cours-natation

L’Officiel de la Franchise qualifie Swim Stars de “business model inédit”

Olivier Chazot, fondateur de Swim Stars, a été interviewé par l’Officiel de la Franchise pour raconter l’histoire de Swim Stars et de son passage en franchise. Les ambitions, le modèle et le profil des futurs franchisés sont détaillés dans ce bel article au titre évocateur : Swim Stars, la franchise en nage libre !

Un marché peu commun : les cours de natation

L’article plante le décor : “À la tête de ce concept atypique, Olivier Chazot, ancien maître-nageur. “Mon constat a été le suivant : l’accessibilité aux piscines et aux plans d’eau est assez simple en France. Mais a contrario, l’apprentissage de la natation n’est pas aussi aisée que cela pourrait l’être, détaille le fondateur de Swim Stars. Parallèlement, on s’est rendu compte qu’il y avait un tas de bassins inexploités. Ces piscines privées, présentes dans les salles de sport, les hôtels ou encore les résidences pour les personnes âgées, sont pourtant qualitatifs et utiles.

Application mobile, site internet, programme anti-noyade, cours en petit groupe avec le coach dans l’eau… Swim Stars repose sur un concept qui est devenu un business model et une marque.

Depuis 2021 et le lancement en franchise, Swim Stars a accueilli une vingtaine d’affiliés.

Un développement rapide

Comme le rapporte l’article :Notre objectif est d’afficher un réseau de 40 à 50 franchises d’ici fin 2022, pour atteindre les 150 partenaires fin 2023. On se dit que c’est clairement faisable car nous avons une hausse importante des demandes et les bassins inexploités sont bien présents partout”, souligne Olivier Chazot.

Le potentiel de développement est énorme, les pré-requis sont facilement atteignables et la franchise offre un apport financier rapide. “En année 2, cela peut monter de 175 000 à 200 000 euros de chiffres d’affaires pour 20 à 25 heures de cours par semaine.”

Pour séduire les candidats, le réseau mise sur un business model inédit.

Côté profil de franchisé, trois types de candidats sont mis en avant.

Ce que l’on voit avec nos franchisés actuels c’est que le concept séduit. Nous avons déjà 6 franchisés qui partent sur une seconde implantation”, conclut Olivier Chazot.

Les ambitions, le modèle et le profil des candidats sont détaillés dans l’article.

Risques de noyades des enfants : le Huffpost parle du programme AUTO-RESCUE®

Laisser un commentaire