LE BLOG DE NATATION SWIM STARS

Nos catégories

peur de l'eau conseils natation piscine Swim Stars

Mon enfant pleure parce qu’il a peur de l’eau : 4 conseils pour persévérer !

0
35

Dois-je arrêter les cours de natation parce que mon enfant pleure et a peur de l’eau ?

Votre petit poisson a probablement pleuré le premier jour d’école. Est-ce qu’il n’est pas retourné en classe le lendemain pour autant ? Peut-être qu’il boira une petite tasse… Cela fait partie de l’apprentissage. Lorsqu’on tombe à vélo, on se remet en selle !

Spoiler : c’est en retournant à la piscine chaque semaine que votre enfant n’aura plus peur de l’eau !

Bien sûr que votre enfant peut avoir peur la première fois, et c’est tout à fait normal ! L’eau est un élément qui peut être anxiogène. Mais ce n’est pas une raison pour tout arrêter. Même si c’est compliqué au début, l’important est de persévérer et de poursuivre les efforts. Petits pas par petit pas, chacun à son rythme ! Voilà notre devise.

Peur de l’eau : voici donc 5 conseils pour ne pas abandonner

1. Envoyez des ondes positives

Votre petit bout va gigoter pour la première fois dans un nouveau milieu avec tout ce que ça comprend d’appréhension (pour vous 2 !) Et nous le savons, les enfants sont des éponges. Donc si vous stressez, eux aussi ! Or, le stress est l’ennemi de l’apprentissage. Encouragez-le, expliquez-lui comment le cours va se dérouler en mentionnant son super coach et tous ses petits copains-copines. Montrez-vous enjoués lors de la passation avec le coach et dédramatisez en cas de pleurs. Les coachs ont plus d’une astuce dans leur bonnet pour tranquilliser un enfant.

2. Soyez patient(e)s, la peur de l’eau ne se dompte pas du jour au lendemain

Laissez le temps à votre enfant de nouer une relation unique avec l’eau, mais aussi une relation de confiance avec le coach qui l’accompagne. En effet, il faut parfois attendre 1 mois pour que votre petit poisson cesse tout esprit de résistance lorsqu’il faut aller à la piscine. Mais quand il est lancé, c’est parti ! Félicitez-le, qu’il soit allé dans l’eau en entier ou qu’il ait juste voulu s’asseoir sur le bord pour regarder et tremper un orteil. Chaque étape compte.

3. Donnez un objectif pour le motiver

Et même si ce n’est pas le sport qu’il préfère, dites-lui bien qu’apprendre à nager, c’est comme apprendre à lire, écrire et compter. C’est indispensable pour devenir grand et pour pouvoir profiter de l’eau en vacances en toute sécurité. Décrivez les activités qu’il pourra faire tout seul un jour (sous votre surveillance constante et inconditionnelle évidemment). Pour le motiver davantage, vous pourriez parrainer un ami de classe et les inscrire tous les deux ensemble. Et si c’est la petite voisine ou le petit voisin du palier d’en face, alors vous décuplerez la motivation à coup sûr !

4. Récompensez ses efforts

Maman, j’ai mis la tête sous l’eau!” Victoire ! Au bout de seulement 1 mois, votre petit poisson prend enfin la douche et se lave les cheveux sans faire de crise de larmes ? Il a mis la tête sous l’eau avec son coach préféré ? Il est sûrement temps de le récompenser avec le petit cadeau qu’il vous demande depuis des semaines. La carotte, ça marche ! Bien dosée et bien amenée, une récompense est l’occasion de faire le point sur les compétences acquises et de faire réaliser que dans la vie, les efforts donnent des résultats.

Peur de l’eau : pourquoi est-ce si important de commencer jeune ?

Car c’est en commençant tôt, dès 3 ans, que l’on évite toute construction de blocage. C’est également en habituant les enfants à ce même âge, et en les emmenant régulièrement aux cours, que l’appréhension peut être efficacement combattue. Ce type d’épreuve fait aussi partie de l’école de la vie et apprend la persévérance !

À l’aide d’une pédagogie active avec le coach dans l’eau, nous avons pour ambition de rendre votre enfant autonome et en sécurité dans l’eau. Et un jour, promis, votre petit poisson nagera dans le bonheur !

enfant peur de l'eau natation conseils Swim Stars

Quelle meilleure leçon que d’inculquer que, dans la vie, la persévérance paye ?

Leave a reply