BLOG DE NATATION

Catégories

Noyades : prévenir des risques liés à la baignade avec S.A.F.E

0
254
bébé mer soleil

Noyades : comment être S.A.F.E ?

Pour prévenir des risques liés à la baignade, le programme S.A.F.E de Swim Stars vous informe des actions simples à mettre en oeuvre afin de sauver des vies en évitant les noyades.

En anglais, le mot “SAFE” veut dire être en sécurité ou hors de danger. Chacune des lettres correspond à un mot français et annonce les thèmes. En effet, c’est l’acronyme de Sécurité, Apprentissage, Formation et Environnement. Ces 4 thèmes font l’objet d’une présentation ludique dans les écoles avec la mascotte Poulpy ! C’est un petit poulpe que les écoliers doivent mettre en sécurité à travers les aventures du céphalopode.

Évitez les noyades avec nos 8 conseils pour être S.A.F.E

noyades

8 conseils anti-noyade par S.A.F.E

 

Noyades : prévenir plutôt que guérir !

Tout d’abord, il faut s’assurer de son niveau de pratique. Comment évaluer mon niveau de natation ?

Dès lors que vous êtes conscient de votre rapport à l’eau, vous pouvez évoluer sereinement.

Ainsi, apprendre à nager avec un maître-nageur sauveteur dès le plus jeune âge permet de vous donner toutes les armes pour prévenir de la noyade à l’âge adulte.

Pour la baignade d’un enfant, un adulte de confiance doit impérativement être dans l’eau en même temps et à proximité pour le surveiller. Car lorsque l’adulte surveille hors de l’eau, la vigilance peut décroitre à cause de nombreuses tentations. En effet, la consultation du téléphone portable ou la sieste sont les deux premières causes d’un relâchement.

L’enfant est en mouvement et risque de ne plus être dans votre champ de vision. C’est là que le danger commence.

Prévenir de l’accident de baignade comme le trauma

Pour les enfants, comme les adultes, assurez-vous toujours de la profondeur de la zone de baignade (piscine, lac, rivière, et mer) avant de vous jeter à l’eau. En effet, une mauvaise réception peut entraîner un choc pouvant mettre en danger votre dos (tassement des disques dorsaux, risque de paralysie) et causer une suspicion de trauma rachidien (niveau des cervicales).

secourisme S.A.F.E

Noyades : intervention sur une suspicion de trauma suite à un plongeon dangereux dans une zone de baignade avec peu de profondeur

Noyades par hydrocution : quels réflexes simples adopter pour préserver votre santé ?

Avant chaque baignade, il faut entrer progressivement dans l’eau.

Pourquoi ? Mouiller la nuque est un geste indispensable pour prévenir des risques d’hydrocution. En effet, lors de grosses chaleurs, un choc thermique entre la température extérieure, la température de l’eau et celle de votre corps, peut provoquer un arrêt cardiaque.

Prendre un repas trop copieux, boire de l’alcool ou des boissons trop froides avant ou pendant la baignade sont des facteurs de risques aggravants. Le risque de malaise sera accru si l’eau est froide ou après une longue exposition au soleil. En cas de frisson, il est fortement déconseillé de se baigner afin d’éviter tout risque de détresse dans l’eau. Dans le cas contraire, si vous décidez de vous baigner en tant qu’adulte responsable, prévenez toujours un proche avant.

Noyades : pourquoi préférer les zones de baignade surveillées ?

noyades safe

Noyades : logo du S.A.F.E programme de prévention anti-noyade

Parce qu’en cas d’accident de baignade, des professionnels du secourisme sont déjà sur place pour une prise en charge rapide.

S’informer sur les zones de baignade pour savoir si elles sont surveillées. Très souvent des panneaux de signalisation indiquent si la baignade est surveillée ou non. Le cas échéant, contactez la mairie sur laquelle se trouve la plage en question.

En France, il est interdit de se baigner dans certains fleuves et certaines rivières. Il est souvent interdit de s’y baigner à cause des courants forts, comme dans la Loire par exemple, et de la pollution élevée.  La baignade est rarement surveillée dans les fleuves et les rivières.

  • Privilégier les zones surveillées pour se baigner
  • Rester attentif aux enfants même dans les zones surveillées
  • Se renseigner sur les conditions de baignade : courants, dangers naturels, etc.
  • Toujours respecter les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade et/ou les sauveteurs.
  • En cas de besoin, se rendre au poste de secours pour obtenir des informations complémentaires.

Noyades : comment bien réagir en cas de difficultés à l’océan ?

Le programme S.A.F.E donne ses conseils pour adopter la bonne réaction en cas de difficultés en mer.

noyades : éviter l'accident à l'océan

Noyades : éviter les difficultés à l’océan

Noyades : 5 conseils pour adopter la bonne réaction

  • Ne pas paniquer
  • Ne pas essayer de lutter contre le courant, les vagues et les rouleaux, pour ne pas s’épuiser. En effet, il vaut mieux se laisser guider pour garder des forces
  • Se laisser porter par le courant et se servir de ses bras pour appeler à l’aide
  • Faire la planche en cas de fatigue. Cela permet de respirer normalement
  • Essayer de garder son calme jusqu’à l’arrivée des secours.

Et si un jour vous étiez témoin de noyades : que faire ?

S.A.F.E vous donne ses conseils pour savoir réagir si vous êtes témoins d’une noyade.

Témoin de noyades : nos 3 conseils

  • Prévenir immédiatement les maitre-nageurs s’il s’agit d’une zone surveillée. Puis, appeler les secours en composant le 15 ou le 112 s’il s’agit d’une zone non surveillée
  • Ne pas quitter la victime des yeux afin de pouvoir guider les secours
  • Ne pas intervenir directement sauf si le témoin se sent capable de lui venir en aide sans exposer sa propre vie. Attention : Cela implique une très bonne condition physique et des compétences de très bon nageur (il faut pouvoir tracter la victime dans l’eau). En effet, il est fréquent que les personnes ayant voulu porter secours se retrouvent elles-mêmes victimes d’une noyade.
    Par conséquent, ne culpabilisez pas si vous n’avez pas vous-même plongé. C’est en prévenant et en alertant que vous sauverez la vie de la personne en détresse.
noyades secours victime

Noyades : victime secourue dans le cadre d’un exercice d’intervention.

 

Programme S.A.F.E. : Sécurité aquatique

Journée Mondiale de la Sécurité Aquatique : une première en France !

Laisser un commentaire